webleads-tracker

Contactez un Trésorier devise pour augmenter vos profits
Surcouverture : comment se sortir des griffes d’un établissement de paiement récalcitrant

Surcouverture : comment se sortir des griffes d’un établissement de paiement récalcitrant

ETUDE DE CAS

Manœuvres déloyales et désarroi des entreprises

Certaines entreprises passent parfois tout près du pire en raison de la cupidité de quelques intermédiaires financiers prêts à tout pour gonfler leurs marges… Ce dernier exemple en date, dont nous avons choisi de vous partager l’histoire, illustre parfaitement les manœuvres déloyales mises en place par certains établissements de paiement et le désarroi des entreprises victimes.

Une situation a priori sans issue…

Engagée sur des montants couvrant plus de 5 fois ses besoins annuels en devises étrangères, une entreprise nous contacte, paniquée. 350 000€ ont été payés au cours des 12 derniers mois pour faire face à des appels de marge, ses contrats de change à terme arriveront à échéance d’ici 2 à 4 mois seulement, et son intermédiaire lui réclame de nouveaux appels de marge pour éviter la clôture immédiate de ses positions.

Avant de nous contacter, l’entreprise tente de fermer ses contrats de change à terme, de les reporter, ou de les revendre, mais aucune de ces pistes n’est viable. Fermer ses couvertures de change, c’est s’exposer au risque d’avoir à payer des pénalités arbitraires définies par le broker. Les reporter, c’est avoir à s’acquitter de nouveaux frais pour un taux de change “dégradé” par rapport aux contrats initiaux. Enfin, les revendre serait sûrement la meilleure option, malheureusement l’intermédiaire financier bloque la situation et réclame des frais exorbitants pour assurer cette opération. Rien à faire, l’entreprise est prise au piège des “griffes” de son établissement de paiement.

Les coulisses d’un sauvetage réussi !

Dans de telles situations, acculées et désorientées, les entreprises ont avant tout besoin d’un conseiller indépendant, capable de les rassurer et de mettre à disposition son expérience et son réseau.

Dans ce cas précis, afin de sortir de l’impasse, il était nécessaire de trouver une entreprise d’investissement capable de fournir une ligne de couverture de change à terme de 13 millions pour couvrir la mission et procéder au rachat des couvertures arrivant à échéance et sous la menace de nouveaux appels de marge.

La mise en place d’une couverture inverse (c’est-à-dire l’ouverture d’une position de sens inverse aux couvertures de change initialement ouvertes auprès de l’établissement de paiement) a permis de neutraliser la situation.

Restait dans le même temps à s’assurer du bon pilotage de l’opération afin que les lignes de couverture de change inverse ouvertes auprès de la société d’investissement viennent couvrir les besoins des lignes de couverture de l’établissement de paiement tout en respectant les différentes échéances.

Accompagné d’un avocat en droit bancaire inscrit au Barreau de Londres et de Paris, Sébastien Oum (fondateur d’Ambriva et expert en couverture du risque de change) a pu sécuriser l’opération d’un point de vue technique, financier et juridique, malgré l’hostilité de l’établissement de paiement.

En s’affranchissant de son broker pour “revendre” ses couvertures, notre client est parvenu à récupérer l’ensemble de ses dépôts de garantie et appels de marge. Une fois la position sécurisée et le risque neutralisé (objectif principal), le débouclage de l’opération s’est même soldé par 80 000€ de gains financiers.

In fine, notre client a retrouvé une indépendance totale vis-à-vis de son établissement de paiement et réajusté par la même occasion ses engagements pour ne couvrir que ses véritables besoins au cours des trois prochains mois. Sous la pression, l’établissement de paiement a même fini par accepter le report d’une partie des couvertures.

D’une position défensive et critique, notre client est donc désormais en capacité de repartir sereinement à l’offensive et de se concentrer de nouveau à la conquête de nouvelles parts de marchés !

Laissons le mot de la fin à l’entreprise en question

« Nous avons fait appel à Ambriva pour nous sortir d’une situation de surcouverture. Sébastien Oum a su nous accompagner, trouver la solution à notre problème, et trouver le bon partenaire financier pour réaliser cette opération atypique. Sa disponibilité tout au long de l’opération a également su nous rassurer.”

En savoir plus sur la réalisation d’une telle mission : Découvrir comment procéder ou contacter en toute confidentialité le : 01 84 16 72 84

A lire aussi...

Call Now ButtonConsultez-nous sans frais (0€)