webleads-tracker

Contactez un Trésorier devise pour augmenter vos profits
Coronavirus fait plonger les devises des pays exportateurs de matières 1ère - Ambriva

Focus devises N°4 : Le coronavirus fait plonger les devises des pays exportateurs de matières premières, et les autres actus Forex de la semaine

Le Coronavirus pèse d’ores et déjà sur le marché des changes

Au-delà de ses conséquences sanitaires, le Coronavirus pèse d’ores et déjà sur le marché des changes, et notamment sur les devises des pays exportateurs de matières premières.

Avec les mesures mises en place pour endiguer la propagation du virus, les économistes s’attendent en effet à un ralentissement marqué des importations chinoises. Et bien qu’il soit encore difficile d’estimer avec précision l’impact économique de ces mesures plus ou moins temporaires, force est de constater qu’elles n’augurent rien de bon pour les partenaires commerciaux de la Chine…

Portées au mois de décembre par la perspective d’un accord commercial entre Pékin et Washington, les devises des pays exportateurs de matières premières (Brésil, Norvège, Australie, Russie, ou encore Chili) sont désormais en chute sur le marché des changes avec -2,2% de baisse pour le rouble russe et -5,5% pour le peso chilien.

focus-devises-4

🇪🇺 Euro

Attendu en hausse à ce lundi à 97, l’indice IFO du climat des affaires en Allemagne est finalement ressorti en baisse à 95,9 pour ce mois de janvier contre 96 pour le mois de décembre. Une dégradation du climat des affaires qui laisse planer le doute sur la santé économique du premier moteur de la zone euro.

🇺🇸 Dollar américain

Dans un climat économique incertain, le billet vert profite une nouvelle fois de son statut de valeur refuge et de bonnes statistiques économiques américaines, à l’image des derniers indices PMI (supérieurs à 50 et synonymes d’expansion économique).

🇬🇧 Livre sterling

A la veille de la première réunion de politique monétaire de l’année, la livre sterling chute de nouveau dans la perspective d’une nouvelle baisse des taux directeurs de la Banque d’Angleterre. Les marchés indiquent une probabilité implicite de 50% pour une baisse de 25 points de base dès demain.

🇦🇺 Dollar australien

D’abord touchée sur son marché intérieur par les feux de forêt, l’économie australienne se voit désormais pénalisée sur le front de son marché intérieur en raison des mesures préventives mises en place pour éviter la propagation du coronavirus dans le Sud-est asiatique. Sans surprise, le dollar australien fait donc les frais d’une conjoncture pour le moins défavorable en ce début d’année…

Sources : Financial Times, Bloomberg, Reuters, ProRealTime

Consultez-nous sans frais (0€)