webleads-tracker

Contactez un Trésorier devise pour augmenter vos profits
Focus devises n°10 : L’activité de la zone euro s’effondre plus vite que pour la crise de 2008

Focus devises n°10 : L’activité de la zone euro s’effondre plus vite que pour la crise de 2008

La chute de l’activité économique en zone euro est désormais confirmée

Annoncée et redoutée depuis des jours, la chute de l’activité économique en zone euro est désormais confirmée par les principaux indicateurs. Qu’il s’agisse de la production ou de la consommation, l’ampleur de la récession est tout à fait inédite.

L’indice PMI du cabinet IHS Markit en est la parfaite illustration. Signe d’une expansion au-dessus des 50, et en contraction en dessous de ce niveau, l’indice est tombé à 31,4 (contre 51,6 au mois de février) ; soit son plus bas niveau depuis sa création il y a 20 ans !

Les économistes estiment que cette chute de l’activité économique de la zone euro équivaut à un recul de son PIB de l’ordre de -3%. Un chiffre d’autant plus impressionnant qu’au pire de la crise de 2008-2009, le PIB n’avait reculé “que” de -2,5%…

L’activité de la zone euro s’effondre plus vite que pour la crise de 2008
L’activité de la zone euro s’effondre plus vite que pour la crise de 2008

🌐 Cotations actualisées

Cotations actualisées
Cotations actualisées

François Villeroy de Galhau, membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a affirmé mardi la volonté de l’institution de Francfort d’acquérir un nombre significatif de titres d’entreprises afin de soutenir les marchés et l’économie, et ce y compris pour les titres d’une maturité inférieure à un mois.

Suite aux nombreuses craintes quant à une éventuelle pénurie de billets verts, le dollar américain s’apprécie de manière significative sur le marché des changes. Pour lutter contre cet emballement, la Réserve fédérale américaine (FED) a donc pris de nouvelles mesures radicales, notamment en ne plafonnant plus le montant de ses rachats de dettes étatiques.

Tandis que les effets de l’épidémie de Covid-19 continuent de se propager sur les marchés, la livre sterling chute à son plus bas niveau jamais enregistré, par rapport aux devises des partenaires commerciaux majeurs du Royaume-Uni. La Banque d’Angleterre (BoE) a en effet relevé le taux de change le plus faible depuis près de 35 ans ; plus faible que durant le processus de Brexit, ou même la crise des subprimes de 2008…

L’annonce attendue du report des Jeux olympiques de Tokyo à l’année prochaine est tombée. Un report qui représente près de 2 milliards de dollars de manque à gagner pour l’économie japonaise, dont la monnaie nationale subit d’ores et déjà les conséquences de ce report.

Avec 1,3 milliard d’habitants confinés pour 21 jours, le gouvernement s’apprête à subir un choc économique inédit et tente de limiter la casse en travaillant sur un plan de soutien attendu dans les prochaines heures.

Sources : Financial Times, Bloomberg, Reuters, ProRealTime

A lire aussi...

Call Now ButtonConsultez-nous sans frais (0€)