Actualités

L’arme monétaire au cœur de la guerre commerciale

Depuis le 23 mars dernier, la Chine et les États-Unis se livrent une guerre commerciale à grands renforts de déclarations polémiques et de barrières douanières. Loin du maelström politico-médiatique, ce bras de fer entre les deux premières puissances économiques mondiales se joue aussi de façon plus discrète sur le front monétaire. Les entreprises sont en première ligne.

Début des Profits warning, début de la fin !

Pour preuve des profits warning ont déjà été annoncées sur tous les continents ! Les marchés chutent…

Retrouvez ce point de vue sur le magazine digital Economie&Société (5Min) https://www.economieetsociete.com/L-arme-monetaire-au-coeur-de-la-guerre-commerciale_a2846.html

Prenez contact avec un Trésorier devise, expert indépendant en gestion des risques de change au 01 84 16 72 84

Quand les trésoriers d’entreprise spéculent sur le marché des changes

Diminuer le risque lié à la volatilité du marché des changes est un enjeu stratégique pour toute entreprise impliquée dans des transactions en devises étrangères. En première ligne de ce combat, le trésorier ne doit pas chercher à “battre le marché”, sa mission est ailleurs.

 

5 100 milliards de dollars sont échangés chaque jour sur le marché des devises, aussi appelé Forex¹, ce qui représente un volume journalier deux fois supérieur au PIB annuel de la France.

Un marché dominé par la City de Londres où ¾ des transactions sont réalisées en dollar américain². Vient ensuite l’Euro, deuxième monnaie la plus échangée dans le monde.

Le FOReign EXchange mobilise des participants extrêmement divers, dont les entreprises qui paient ou qui sont payées en devises étrangères par leurs clients ou fournisseurs. Elles interviennent sur ce marché, via leurs propres trésoriers d’entreprises.

Ces derniers, confrontés à la volatilité quotidienne des taux de change et tiraillés entre les recommandations des traders de salle de marché et les conseils de sa direction générale et financière, peuvent vite perdre le fil conducteur de leurs politiques de change. De plus, sous l’influence des offres marketing alléchantes, le trésorier risque d’acheter des produits financiers en réalité complexes et parfois difficiles à suivre au quotidien.

Ces éléments peuvent le pousser alors, de façon involontaire, à spéculer sur le marché des changes et mettre en danger l’entreprise.

Couverture et spéculation

Qu’il travaille au sein d’une multinationale ou au cœur d’une PME, le trésorier pilote l’exposition au risque de change de son entreprise, afin de créer les conditions propices à son développement. Il identifie les risques de change susceptibles d’affecter le compte d’exploitation de son entreprise. Une fois la structure de prix analysée en détails, il définit alors le taux de change au-delà duquel, ses opérations de change pourraient devenir négatives pour l’entreprise (point mort). Cette analyse ….

Retrouvez l’ensemble de l’article sur le magazine en ligne les Experts Tech de l’IT :

Quand les trésoriers d’entreprise spéculent sur le marché des changes

Prenez contact avec un Trésorier devise, expert indépendant dans la gestion des risques de change au 01 84 16 72 84

Risques de change : L’épée de Damoclès des entreprises allant à l’international

Pourquoi les entreprises sont-elles exposées aux risques de change ?

De plus en plus d’entreprises s’imbriquent dans les échanges internationaux, la mondialisation offrant un grand nombre de possibilités aux dirigeants et beaucoups sont ceux, qui comme Damoclès sont heureux de participer au festin. Mais il né de ces échanges internationaux un risque qui, comme l’épée suspendue au-dessus de l’orfèvre, peut « tuer » à tout moment : c’est le risque de change.  Quels sont les différents types de risques de change? Comment les entreprises peuvent-elles s’en prémunir ?

Trouvez votre réponse dans LA SEMAINE JURIDIQUE Entreprises & Affaires de LEXISNEXIS dans le cahier Echos de la pratique. (6min)

Pour plus d’information : contactez-nous au 01 84 16 72 84